Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Bienvenue chez CENTURY 21 Chorus Bastille, Agence immobilière PARIS 75011

L'actualité de CENTURY 21 Chorus Bastille

Fan des Sixties au Café de la Danse (Paris 11ème)

Publiée le 23/11/2014

C’était le temps des copains, de l’aventure, et les débuts de la mini-jupe. De (futures) légendes de la pop et du rock anglais viennent jouer dans la capitale. Ils s’appellent Paul McCartney, John Lennon ou Mike Jagger, Stevie Wonder ou Chuck Berry. De leur côté, les « frenchies » ne sont pas en reste. C’est la génération des « Yéyés », les débuts de Johnny Halliday, France Gall, Françoise Hardy, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc ou encore Serge Gainsbourg. Bref, la musique est tous les tons et tous les fronts, la période est féconde, le rythme s’emballe, l’ambiance est à la fête.

Roger Kasparian a alors le même âge que ces tous ces jeunes artistes dont il va devenir, par l’un de ces hasards de la vie, le photographe presque attitré. Toutes ces stars qui ne le sont pas encore sont accessible et Roger peut facilement les approcher, les accompagner même dans leurs journées promo ou en répétition lors des concerts. Il les photographiera pendant 10 ans. C’est son métier. Nous sommes loin des clichés au téléobjectif des paparazzis. La proximité que Roger Kasparian entretien avec tous ces artistes lui permet de réaliser de remarquables images. Lorsqu’il arrête son activité au début des années 70 pour reprendre le studio photo de son père, Roger Kasparian est le détenteur d’une formidable collection témoin de cette époque incontournable. Celle-ci va dormir pendant plusieurs décennies avant qu’un autre hasard de la vie (encore) ne conduisent à des expositions comme celle du Café de la Danse, alors que sort un livre sur son parcours : « Archives inédites d’un photographe des Sixties » (aux Editions Gründ).

A découvrir absolument… Et pourquoi pas à s’offrir ?! Les tirages exposés au Café de la Danse le seront ensuite à la galerie FauveParis avant d’être vendus aux enchères le 20 janvier 2015.

 

« Roger Kasparian, photographe des Sixties »

Jusqu’au Samedi 20 décembre

Café de la Danse

5, Passage Louis-Philippe à Paris 11ème arrondissement

 

Exposition accessible aux horaires d’ouverture du Café de la Danse soit à partir de 19h300.

 

Comment s’y rendre ?

En métro : lignes 1,5 et 8 (station Bastille)

En Vélib’ : station face au 37 rue de la Roquette et au 2 boulevard Richard Lenoir à Paris 11ème arronidssement

 

Découvrir sur http://www.cafedeladanse.com/

Renseignements sur les tirages, formats et prix : rogerkasparian.com