Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Chorus Bastille, Agence immobilière PARIS 75011

L'actualité de CENTURY 21 Chorus Bastille

Jean-Charles de Castelbajac à la Galerie Magda Danysz (Paris 11ème)

Publiée le 18/02/2018

 

La mode évidemment mais aussi la publicité, le design et l’art tout simplement… Jean-Charles de Castelbajac a toujours recherché, privilégié, initié les collaborations les plus détonantes, les plus étonnantes et parmi les plus précurseuses.

Dès le début de sa carrière, Jean-Charles de Castelbajac s’est ingénié à créér des passerelles entre la mode et l’art, sortant des sentiers battus parfois jusqu’à la provocation comme lorsqu’en 2009, il n’hésite pas à associer des marques prestigieuses avec des peintures qui ne le sont pas moins, œuvres emblématiques et universelles telles « Le Déjeuner sur l’herbe » d’Edouard Manet reliée à la marque Vuitton, « La Liberté guidant le  peuple » d’Eugène Delacroix associée à la cultissime Nike ou encore « L’Odalisque » de Ingres et Gucci.

Ce premier chapitre de ce qui s’annonce être un triptyque artistique sera ensuite suivie en 2010 de l’exposition « The Tyranny of Beauty » dont les œuvres représentent  des mises en abîme conduisant à une nouvelle esthétique. Visionnaire, Jean-Charles de Castalbajac anticipe ce que notre société actuelle se plaît à cultiver.

Présentée à la Galerie  Magda Danysz, l’exposition « The Empire of Collaboration » n’est autre que le dernier chapitre de cette trilogie. Jean-Charles de Castalbajac y évoque notamment les conséquences de ce qu’il a lui-même contribué à créér : une confusion tous azimuts porteuse de travers et de contradictions, de vides et de belles fulgurances.

Les inconditionnels du créateur retrouveront avec plaisir son audace et sa créativité décomplexée. Pour les autres, qui ne connaîtraient pas l’ampleur du phénomène JC de Castelbajac, c’est le moment de le découvrir !

 

« The Empire of Collaboration » - Exposition de Jean-Charles de Castelbajac

Jusqu’au 17 mars – Les mardis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 11h00 à 19h00

Galerie Magda Danysz

78 rue Amelot à Paris 11ème arrondissement.

 

Entrée Libre.

 

Comment s’y rendre ?

En métro : lignes 4 (station Saint-Sébastien Froissart) et 8 (station Filles du Calvaire ou Saint-Sébastien Froissart)